Loutre et pisciculture : une cohabitation possible

 

La Loutre d’Europe étant un prédateur piscivore en pleine reconquête, elle inquiète le secteur aquacole. Afin d’éviter les conflits, il est nécessaire d’agir pour sensibiliser les exploitants et proposer des solutions là où l’espèce peut commettre de réels dégâts. Un programme, qui a vocation à être pérenne, a été mis en place lors de la mise en œuvre du Plan National d’Actions en faveur de la Loutre d’Europe 2010-2015. Les objectifs sont, dans l’ensemble, d’améliorer les connaissances sur la problématique et les solutions envisageables, d’informer et de sensibiliser les pisciculteurs et de leur apporter une aide pour protéger leurs exploitations des dégâts que la Loutre peut occasionner.

Une première étape a été de rassembler les informations disponibles sur le sujet, les retours d’expérience… en France et surtout à l’étranger où le recul est plus important. Le résultat de ce travail est disponible dans le document :

LOUTRES ET ACTIVITES AQUACOLES : Synthèse des connaissances sur la problématique à l’échelle internationale



Un « animateur Loutre et pisciculture » a été désigné. Sa mission est de sensibiliser les pisciculteurs et de leur apporter une aide technique pour prévenir la prédation par la Loutre sur leur exploitation, et aussi d’informer les autres acteurs potentiellement concernés (services de l’état, collectivités, naturalistes…) sur la réalité de cette problématique.

Pour cette fonction, la SFEPM a décidé de faire appel à Stéphane Raimond, pisciculteur de métier, lui-même autrefois confronté à des pertes dues à la Loutre sur sa salmoniculture. A cette époque, c'est-à-dire à la fin des années 90, le problème de la prédation par la Loutre dans les élevages aquacoles artificiels était encore assez méconnu en France, du moins pour les administrations, les conservateurs de la nature et le grand public. Après de multiples démarches, l’exploitation de Stéphane Raimond devint une pisciculture expérimentale où différents systèmes de prévention contre la prédation par la Loutre furent testés, une histoire racontée dans un livre « A l’affût des loutres », porté ensuite à l’écran dans un documentaire-fiction, le « Banquet des Loutres ».

Livre et DVD disponible dans notre boutique

Cette expérience, ainsi que sa bonne connaissance à la fois des techniques d’élevage piscicole et de la biologie de la Loutre, donnent à Stéphane Raimond la légitimité et les compétences nécessaires pour concevoir des systèmes de prévention contre la prédation par la Loutre qui soient efficaces et aussi qui soient adaptés aux méthodes de travail du pisciculteur. De plus, les exploitants ont face à eux un interlocuteur compréhensif, connaissant le métier et ses difficultés.

L’animateur intervient également lors de colloques, de conférences, de réunions, ainsi qu’auprès des organismes de formation en aquaculture.

Photo : Stéphane Raimond (2ème à partir de la droite) durant une expertise sur un site piscicole
© Rachel Kuhn

Télécharger ici la plaquette Loutre et pisciculture : une cohabitation possible


Pour en savoir plus :

KUHN R. & RAIMOND S. (2013). La Loutre d’Europe : concilier sa conservation et la protection des piscicultures. In : La Prédation, connaître pour vivre ensemble, actes du colloque, Lyon 2013 : 21-25.
Article téléchargeable ici

RAIMOND S. & KUHN R. (2014). Loutre et pisciculture – atelier technique. In : Climat, paysages, perceptions. Les Mammifères sauvages face aux changements globaux. Actes du 36ème colloque francophone de mammalogie, Toulouse 2013. Tais 7 : 76-79.
Article téléchargeable ici

RAIMOND S. & KUHN R. (2015). La Loutre et les piscicultures : La protection des piscicultures face à la prédation par la Loutre d’Europe. In « Les mammifères sauvages : recolonisation et réémergence. Actes du 37ème colloque francophone de mammalogie, Saint-Brisson 2014, Bourgogne Nature 21/22 : 211-216.
Revue disponible dans notre boutique ou auprès de Bourgogne Nature

 

Projet soutenu par :