33,20 € frais de port inclus

A commander à la SFEPM
Réf DP17

Le loup autrefois en forêt d'Orléans
par Jacques Baillon

La disparition officielle du loup en France date des années 1930. Elle s'explique par une politique volontariste d'extermination de l'animal considéré comme un ennemi des hommes, tant en termes d'occupation des territoires ruraux que de prédation sur les troupeaux. A partir de 1882, les encouragements financiers à la destruction du loup sont considérablement revalorisés et vont accélérer sa disparition. Au début du XIXe siècle la courbe de la population lupine en France s'infléchit déjà inéluctablement vers le bas. Bientôt seuls subsisteront quelques noyaux isolés de population et on n'observera plus que de rares individus erratiques. La forêt d'Orléans, la plus grande forêt domaniale de France, fut de tout temps fréquentée par les carnivores. C'est leur histoire que nous conte Jacques Baillon.