Présentation de l'association


La Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères a pour objectif la connaissance, la promotion et la protection des Mammifères et de leurs habitats sur tout le territoire national, métropole et DOM-COM.

L’association (loi de 1901) a été créée en 1977. Sa première mission fut la réalisation du premier atlas des Mammifères sauvages de France (publié en 1984).

La philosophie de l’association est la conservation des espèces de Mammifères sauvages et de leurs habitats, dans un monde en évolution où la cohabitation Homme-Mammifères est devenue inévitable. L’association développe son action autour de trois axes :

 

La connaissance : actualisation de l’atlas national, participation aux atlas régionaux, groupes de travail thématiques, centralisation de données, etc. Plus particulièrement, l’association :

  • coordonne des campagnes d’études : Campagnol amphibie (2008-2014), Chiroptères de Martinique (2013), Rat des moissons (2013-…), etc.
  • actualise la liste des espèces des Mammifères sauvages de France
  • publie la revue naturaliste scientifique Arvicola dédiée aux Mammifères sauvages
  • partage et valide des connaissances : relations avec le MNHN et l’INPN, revue  l’Envol des Chiros, base de données bibliographiques, etc.
  • a publié l’Encyclopédie des Carnivores de France (21 fascicules disponibles actuellement).

 

La protection et la conservation : rédaction et/ou mise en œuvre de programmes ou plans d’actions en faveur d’une espèce ou groupe d’espèces, expertise de l’état de conservation des espèces et de leurs habitats. En particulier, l’association :

  • anime des Plans Nationaux d’Actions (PNA) en faveur d’espèces : Vison d’Europe (1999-2003) ; Chiroptères (1999-2003) et rédaction du deuxième PNA (2008-2012) ; Loutre d’Europe (2010-2015)
  • a été en charge du rapportage Natura 2000 (2007-2013) qui consiste à évaluer l'état de conservation des espèces de la Directive Habitats Faune Flore de l'Union européenne
  • intervient dans des lois cadre (biodiversité, nuisibles, etc.), sur des décrets (bromadiolone, piégeage, destruction d’espèces, espèces exotiques, etc.), pour la cohabitation Homme-Mammifères auprès d’organismes socioprofessionnels, de particuliers ou de collectivités
  • soutient les actions de différentes associations (FERUS, ASPAS, CAPOurs, RNE, etc.), y compris sur le plan juridique si nécessaire.

 

L’information et la sensibilisation : qu’il s’agisse de naturalistes adhérents, du grand public, de partenaires socioprofessionnels ou autres. La SFEPM :

 

La SFEPM est agréée au titre de la protection de la nature au niveau national et compte environ 500 adhérents directs et 10 160 adhérents indirects associés au travers de 46 associations adhérentes (chiffres décembre 2014). Elle est membre de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) – France ainsi que de la Fédération Française des Sociétés de Sciences Naturelles (FFSSN).

Enfin, le Conseil d’Administration et l’équipe salariée de la SFEPM regroupent des spécialistes des mammifères sauvages (amateurs ou professionnels) : scientifiques, naturalistes, vétérinaires, acteurs de l’étude et de la conservation de la faune, etc.

Composition du Conseil d'Administration


Dossier de presse

Téléchargez le dossier de presse de présentation de la SFEPM